5 façons d'investir dans sa santé.

Il n’est pas rare de voir quelqu’un prendre la décision de se remettre en forme suite à un évènement marquant comme la perte d’un emploi ou le diagnostic d’une maladie quelconque. On peut aussi reprendre le cas classique de la remise en forme pour mieux séduire suite à une rupture. Chose certaine, ce genre d’évènement est une opportunité au changement que la plupart des gens décident de saisir en adoptant une approche face à leur condition physique plus active que passive. Il s’agit là du point de départ commun qu’on la plupart lorsqu’on parle de remise ne forme mais les moyens pour y parvenir sont propres à chacun.

 

Prenez un moment afin de vous souvenir la première fois où vous avez fait le choix d’investir dans votre santé. Plusieurs se sont inscrits dans un centre d’entrainement ou se sont achetés une nouvelle paire d’espadrilles. D’autres ont tout simplement ouvert un magazine de fitness afin d’idéaliser le corps qu’ils souhaitaient atteindre. La question qu’il faut se maintenant se poser : Est-ce que mon investissement initial s’est avéré suffisant pour atteindre mes objectifs en termes de remise en forme?

La réponse est non pour la plupart d’entre nous qui en sommes toujours impliqués dans le processus. Le succès d’une remise en forme découle de l’addition de plusieurs investissements sur différents paliers. Par exemple vous décidez de vous inscrire au gym, vous allez donc acheter de l’équipement en conséquence et vous prenez gout à cette activité physique donc vous décidez de vous inscrire dans une équipe de hockey. Il est fascinant d’observer l’évolution et la progression de nos choix en matière d’investissement sur notre santé au fur et à mesure que nous en ressentons les effets positifs. Vos décisions financières évolueront au même rythme que les changements sur votre corps.

 

Bien que les stratégies d’investissement soient propres à chacun lorsqu’il est question de santé il est tout de même possible d’observer certaines tendances entre certains individus. Ces tendances sont davantage influencées par les personnalités de gens versus leur potentiel d’investissement. En effet, celui qui fait beaucoup d’argent peut choisir d’investir très peu au niveau de sa santé si on le compare au travailleur peu fortuné qui choisit de dépenser une grosse partie de son argent dans un mode de vie plus sain. Les scénarios sont aussi nombreux que variés.

Sun Tzy enseigne l’importance de connaitre notre ennemi presqu’aussi bien que nous même afin d’être en mesure de le vaincre dans l'Art de la guerre. Le même principe s’applique sur les investissements en santé.  Prenez de bonnes décisions financières en gardant en tête la personne que vous êtes et en fonction de vos besoins, de vos objectifs et de votre potentiel d’investissement.

Voici les 5 types d’investisseurs les plus communément retrouvés :

1.     L’autodidacte :

L’autodidacte est solitaire dans son cheminement vers une santé améliorée et préfère expérimenter seul les différents moyens pour y parvenir. Ce loup solitaire s’instruit et expérimente par lui-même parce qu’il aime être en contrôle. Il évolue à son rythme et n’aura pas recourt à autrui sauf en cas d’impasse.

  • Points positifs

 Étant indépendant, l’autodidacte éprouvera une plus grande liberté dans sa quête vers un équilibre gagnant entre potentiel d’investissement et santé. Le fait de trouver ses propres solutions entrainera un grand sentiment de satisfaction lié à cet accomplissement. 

  • Points négatifs

Personne ne détient la vérité absolue surtout lorsqu’il est question de santé. L’autodidacte peu parfois faire l’erreur de ne pas solliciter suffisamment les ressources externes qui lui sont offertes et cela peut s’avérer fatal lorsqu’il ne sait pas trop où il s’en va avec son potentiel d’investissement. Il s’agit là également d’un processus long et ardu qui peut parfois mené à de l’isolement si l’on décide réellement de tout faire soi-même.

  • Investissement-santé optimal

L’autodidacte aura tendance à prioriser la technologie afin d’approfondir ses connaissances et de mieux connaitre son potentiel d’investissement. Les cours en ligne, les livres et autres plateformes d’éducation représentent tous des moyens où l’autodidacte n’aura pas recourt à un professionnel physiquement présent pour arriver à ses fins. Grace à la technologie mobile mise à sa disposition, l’autodidacte pourra contrôler et monitorer la progression de sa santé en lien avec l’argent investi. Il aura aussi tendance à investir davantage dans des équipements afin de créer son propre laboratoire chez lui.

 

2.     L’hétérodidacte :

Il s’agit de la personne qui dépend des autres afin d’approfondir ses connaissances en santé et de l’argent à investir en la matière. Elle aura recourt à des professionnels parce qu’elle n’a tout simplement pas le temps de s’attarder à la recherche des meilleurs moyens pour investir dans sa santé.

  • Points positifs

 Ce processus permet de sauver du temps en plus de favoriser l’interaction sociale avec les différents professionnels engagés ou en pratiquant des activités communes.

  • Points négatifs

 Il peut s’agir d’un processus onéreux qui peut vite s’essouffler avec le temps (perte d’intérêt, mauvais professeur, etc.).

  • Investissement-santé optimal

Les services professionnels.

 

3.     L’adepte des tendances :

Très influencé par les réseaux sociaux, l’adepte des tendances va investir dans tout ce qui est "à la mode" ou marqué par une popularité grandissante. Pour cet individu, le processus décisionnel en matière d’investissement sur la santé est directement influencé par ce qui est populaire et qui semble avoir un effet de masse.

  • Points positifs

 Les nouvelles tendances peuvent s’avérer révolutionnaires dans certains cas et l’évolution est toujours possible.

  • Points négatifs

 Les nouvelles tendances peuvent aussi s’avérer désastreuse.

  • Potentiel d’investissement sur la santé optimal

Ce type d’investisseur aura tendance à prioriser l’achat de produits et de services populaires.

 

4.     L’adepte du gourou :

Ce type d’investisseur présente plusieurs similitudes avec les deux précédents sauf que toutes ses ressources vont à un seul professionnel qui agit en quelque sorte comme un gourou.

  • Points positifs

 Les résultats peuvent être exceptionnels si l’on tombe sur un professionnel compétent et adapté à nos besoins.

  • Points négatifs

 Le contraire est vrai aussi le processus peut s’avérer inefficace si le professionnel sélectionné ne correspond pas à nos besoins et à notre potentiel d’investissement.

  • Investissement-santé optimal

 L’investisseur adepte d’un seul gourou va se laissé séduire par le discours du professionnel sélectionné.

 

5.     Le professionnel :

Ce dernier type d’investisseur est celui qui œuvre dans le domaine de la santé et qui gère le mode de vie équilibré de ses clients en plus du sien. Il connait l’importance de l’image projeté car cette dernière aura une influence directe sur le succès de son entreprise.

  • Points positifs : 

Le succès de son entreprise est directement lié au fait qu’il mène un mode de vie sain et équilibré. Le potentiel d’investissement au niveau de la santé ne cesse de croitre au fur et à mesure que la clientèle se multiplie.

  • Points négatifs :

Il s’agit d’un processus onéreux qui prend beaucoup de notre temps. Requiert un dévouement total afin d’être crédible au niveau de sa clientèle.

  • Potentiel d’investissement-santé optimal

Pour le professionnel, l’investissement est principalement dédié à l’éducation et à l’approfondissement des connaissances. Il aura aussi tendance à beaucoup investir dans des équipements et technologies qui viendront ajouter une plus-value à son entreprise.  

Vous reconnaissez-vous?